Bienvenue sur le site du Yacht Club Boulonnais

Pratiquer la voile à Boulogne sur Mer, c'est facile et accessible.
Le YCB vous accueille dans une école de voile labelisée Fédération Française de Voile avec un club de voile légère, un club habitable, des stages (débutant et perfectionnement) et de la voile scolaire tout au long de l'année.
Toute l'équipe du YCB vous attend pour vous faire découvrir les plaisirs de la voile et vous faire progresser. Planche à voile, catamaran, optimiste, voilier...
N'hésitez pas à nous contacter pour toutes demandes.

4
avril

Régate de l’ULCO

Ecrit par cricri

Commenter cet article »

De la haute compétition s’est déroulée à Boulogne lors de la 19ème édition de la VULCO.
Il faut dire que tous les ingrédients étaient bien réunis pour une belle réussite et ce dès le samedi matin, lorsque le soleil a remplacé la grisaille sur le plan d’eau et que pas moins de douze bateaux ont validé leur inscription ! Il est midi et une jolie effervescence règne au club au moment du briefing de Ludo, chacun réglant les derniers détails, une licence « tardive » par-ci, des paniers pic nique par là. Finalement, tout y est (merci l’organisation) et les équipes rejoignent leurs bateaux pour partir sur la zone de course, dans la grande rade de Boulogne.

Sur l’eau, les conditions sont parfaites pour une mise en jambe, 10 à 15 nœuds de vent sous le soleil de Nord Nord Est. Un parcours tactique est rapidement mouillé par le comité qui envoie une première procédure. Après quelques bords d’échauffement, la régate reprend vite ses droits pour la flotte, déjà à couteaux tirés sur la ligne, au point que Mistho, Aventure 3 et Fletcher doivent revenir réparer un faux départ. Les autres partent au louvoyage vers la bouée au vent. Calcanéum et ESMA 1 sont bien placés, suivis de Grégal CDV 62 avec le lycée maritime 2 et de Douce Folie 2 et MDE ULCO, tandis que les cinq Open 570 des lycéens se marquent au milieu. A la marque, l’Open 570 lycée Mariette passe en tête, suivi de Mistho avec Polytech lille alors qu’Aventure 3 avec le lycée maritime doit s’arrêter pour quelques réglages, tout comme un des Open 570. La descente sous spi et le deuxième tour ne verront pas de grand changement, malgré les nombreuses manœuvres pas forcément très fluides au début, les équipes devant s’habituer à leur nouveau bateau ! Mistho Polytech’lille passe la ligne en tête, et c’est l’Open 570 du lycée Mariette qui remporte la manche en temps compensé, suivi du lycée Nazareth et de ESMA 1.

A peine une gorgée d’eau avalée que le comité lance une deuxième manche sur un parcours identique au premier, sous le regard curieux des riverains marchant sur les digues et la plage. Le spectacle doit être joli vu de là : «dit maman, pourquoi les bateaux s’entassent tous à coté de celui à moteur avec les drapeaux partout ? » : « hé bien parce qu’ils doivent être placés au mieux pour prendre le départ » : « pourquoi il y en a un qui revient alors ? » : « parce qu’il est partit trop tôt et doit réparer son erreur » : « et pourquoi ils font des grosses bulles là ?» : « ils ne font pas des bulles, ils envoient des spis pour descendre dans le vent plus rapidement » : «c’est beau toute ces bulles colorées, hein maman… ». La vérité sort de la bouche des enfants…

Après 45 minutes de course, Mistho Polytech’lille franchit la ligne en tête alors que le lycée Mariette l’emporte à nouveau en compensé suivi du lycée Nazareth et de ESMA 2 sur Fletcher Lynd.

Avec ces superbes conditions, le comité en profite pour envoyer une troisième manche, un parcours côtier cette fois, avec une bouée à virer à trois miles, devant la pointe aux oies. A nouveau, la température monte sur la ligne. Ça abat, ça lof, ça crie un peu et ça finit en rappel général. Deuxième procédure pour les jeunes équipages qui, décidément très chauds, sont bon pour un deuxième rappel général. Il n’en faut pas plus à Michel, devenu aussi rouge que Douce Folie 2, pour dégainer de sa poche le pavillon noir, synonyme de disqualification direct. Du coup, la troisième procédure sera la bonne, les navires restant bien sagement alignés en rang par quatre, à 10 mètres de la ligne ! C’est sur le long bord de louvoyage que tout se joue, l’ensemble de la flotte allant s’engluer à terre, dans les dévents de la terre, tandis que Mistho part seul dans le vent frais du large. La belle lumière de fin d’après midi illumine les spis au retour et voit le J 109 Polytech’lille arriver en tête sur la ligne, en temps réel comme en compensé, suivit du lycée Mariette et de ESMA 1.

Mistho qui aura ainsi l’honneur d’inaugurer le fameux ponton prestige Bombard et de goûter par la même occasion aux avances quelque peu fracassantes d’un dragueur fou Hollandais… Enfin, tout les bateaux arrivent et, à couple, redonnent un air bien sympa au bassin vidé de ses pontons !


Tous se retrouvent alors au club pour la fameuse soirée des équipages avec bières rafraichissantes, Mojitos explosifs, repas aux petits oignons et musique bien rock’n roll (encore merci aux bénévoles : Mélanie, André, Bruno, Sébastien….) !

Le lendemain, une brume sans vent se présente au réveil difficile (voir très difficile pour certains) des équipages, mais un bon petit déjeuné complet est là pour les remonter. A 9h, le comité part sur l’eau évaluer la situation pendant que l’on papote sur les pontons et bricole sur les bateaux. C’est finalement vers 10h30 que se lève à la fois Patoche, la brume et la décision d’envoyer les bateaux sur la zone de départ pour un parcours tactique devant Wimereux. Un bon quinze nœuds de NNE souffle sur la zone au moment du départ toujours très disputé. Le bord de louvoyage semble meilleur pour ceux restés au large tout comme le retour sous spi. Le vent devient très variable en force comme en direction sur le deuxième tour, obligeant les équipages à une attention accrue et des manœuvres bien préparées. Mistho Polytech’lille déboule au portant dans le dernier bord suivi de la flotte, les deux Open 570 des lycées Mariette et Nazareth en tête.

Le soleil commence à percer pour la deuxième manche qui sera réduite à un tour, fermeture d’écluse oblige. Les bateaux, qui semblaient être parti boire un verre à Wimereux, peinent à revenir passer la ligne du seul départ tranquille du week end ! 15 minutes plus tard, dans un vent fraichissant à 20 nœuds, l’Open 570 lycée Nazareth CDV 62 l’emporte en compensé devant Mistho Polytech’lille et Lycée Mariette.
Retour express sous spi ensuite pour aller assister à la proclamation des résultats autour d’un déjeuné. Au final, l’équipe du Lycée Mariette remporte l’épreuve devant le lycée Nazareth CDV 62. Polytech’lille arrive troisième et devient champion universitaire devant ESMA 1 sur Calcaneum, ESMA 2 sur Fletcher Lynd et MDE ULCO Boulogne sur Douce Folie 2. Viennent ensuite le Lycée Maritime 2 sur Grégal CDV 62, les Open 570 avec le YCB adultes, le lycée Branly, le YCB Filles, le lycée Maritime 2 sur Aventure 3 et Cortex qui n’a participé qu’au dimanche (champion des envolées de spi.. !).

Un super week end très réussi, rendez vous à tous l’année prochaine pour l’édition anniversaire : la vingtième !

Merci à Ferréol pour ce bel article !

et Merci à tous nos partenaires de ce Championnat Académique FFSportU de voiliers habitables !


Les commentaires

Laisser un commentaire